Recettes

Varicelle,te voilà

Varicelle te voilà, 4 ans et ½ que je t’attends avec partout où nous allons nos sprays asséchants , mes tubes de granules, et un peu mon angoisse aussi …

Pour la petite histoire, notre princesse a eu la varicelle à 6 mois, je ne vais pas vous raconter cet épisode qui pour moi n’a pas été simple, c’est d’ailleurs pour cette raison que celle de notre fils m’angoissait autant. Depuis la naissance de notre baby boy une maladie me hante (je peux dire me hantait) . Notre grande a été hospitalisée elle n’avait que 6mois lorsqu’elle a eu la varicelle, elle avait beaucoup d’eczéma, les deux ne font pas bon ménage.Depuis la naissance de notre baby boy une maladie me hante (je peux dire me hantait) . Notre grande a été hospitalisée elle n’avait que 6mois lorsqu’elle a eu la varicelle, elle avait beaucoup d’eczéma, les deux ne font pas bon ménage.

Je me souviens de cette varicelle, des boutons qui avaient recouvert le corps entier de ma poupette, les boutons s’étaient surinfectés.

C’est quoi la varicelle ???   (cette une partie un peu journal de la santé 😉

La varicelle est une maladie infantile due au virus varicelle-zona, du groupe des herpes virus. Elle se manifeste par de petites vésicules sur base rouge, disséminées sur tout le corps. Elle peut laisser des cicatrices, surtout en cas de grattage ou de surinfection.

L’enfant est donc contagieux sans que l’on puisse s’apercevoir qu’il est infecté !

Le liquide contenu dans les lésions étant particulièrement riche en particules virales, un simple contact cutané peut transmettre le virus. Si, par exemple, l’enfant touche à une cloque ou à une croûte humide de l’un de ses camarades, lui aussi, à son tour, a toutes les chances d’être contaminé. De même, s’il manipule des objets infectés et les porte à la bouche, le virus va se développer très rapidement dans son organisme.

Il passe également facilement d’un enfant à un autre par voie aérienne, si l’enfant malade éternue, tousse ou se trouve simplement dans la même pièce. Le virus pénètre alors dans le corps par le nez ou la bouche.

La période d’incubation de la varicelle débute juste après la contamination. Elle dure généralement 2 semaines, mais peut varier entre 14 et 21 jours. Ce laps de temps représente le délai nécessaire au virus pour se développer dans l’organisme de l’enfant. Lors de l’incubation, il ne présente généralement aucun signe de la maladie, mais est déjà très contagieux, et cela bien avant l’apparition des premiers boutons.

Les premiers signes de la maladie sont des démangeaisons, accompagnées d’une fièvre peu intense à modérer. Puis, par vagues successives, des poussées de boutons apparaissent au niveau du thorax et sur le reste du corps, cuir chevelu compris.

Il existe un vaccin contre la varicelle, mais en France il n’est pas conseillé pour tous les enfants, mais seulement sur certains terrains très fragiles. La varicelle n’a pas de caractéristique particulière chez les enfants atopiques.

Concernant l’eczéma je ne vais pas vous refaire un point j’ai fait il y a quelque temps un article dessus. http://louloutteandsonquotidien.fr/index.php/2018/10/01/la-routine-de-soins-pour-la-peau-atopique-de-mes-amours/

!!!Attention si votre enfant a de la cortisone pour traiter son eczéma, il est impératif de l’arrêter et de consulter votre médecin rapidement!!!!

Notre fils a eu son premier bouton ce mercredi soir, mais je me suis dit voilà encore ta fatigue qui te joue des tours (encore ta peur de la varicelle qui ressurgit) mais le lendemain matin ;non, non mon imagination ni ma fatigue n’avaient avoir avec ça , c’était elle … LA VARICELLE te voilà depuis 4 ans et ½  je t’attends et tu es là…

J’ai regardé mon fils et je lui ai expliqué ce qu’il avait, nous en avions déjà discuté . Nous avons parlé de la varicelle de son copain de classe …. Oui une épidémie de varicelle est là dans la classe, au moment ou je vous parle!!!

Nous avons surtout discuté des démangeaisons dues à la varicelle et à son eczéma. Les jours les plus dures ont eu lieus le samedi et le dimanche avec la fièvre, les poussées de boutons au niveau de son bas ventre, dans la bouche (=perte d’appétit, car trop de douleurs lors des repas) du cuir chevelu et sur les yeux, sommeil entrecoupé avec pleurs hurlements dus aux démangeaisons si difficiles à cause de la varicelle mais surtout et encore au mélange varicelle et eczéma.

Conseils d’hygiène (mes recommandations en tant qu’infirmiere puéricultrice) :

  • Quelques mesures d’hygiène simple pour éviter la principale complication qu’est la surinfection cutanée de la varicelle :
  • Douche courte ou bain court avec très peu de gel lavant surgras, rinçage et séchage soigneux ;
  • Éviter les lavages trop fréquents et les eaux trop chaudes ;
  • Application d’un antiseptique incolore chlorhexidine sur les lésions ;
  • Éviter les pommades qui provoquent une macération ;
  • Proscrire le talc dont les particules peuvent entraîner une surinfection cutanée lorsqu’elles s’accumulent ;
  • Porter des vêtements légers et en coton ;
  • Le prurit étant un facteur de risque de surinfection, il doit être pris en charge. Les ongles doivent être coupés courts.
  • Donner exclusivement du paracétamol en cas de fièvre. L’ibuprofène est déconseillé car il est associé à un plus grand risque infectieux. D’ailleurs, tous les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont contre-indiqués chez les enfants atteints de varicelle.

Voici nos alliés (pour notre situation) dans notre lutte contre « La varicelle te voilà »

  • PoxClin® Varicelle soulage les symptômes de la varicelle tels que les irritations, les démangeaisons et l’hypersensibilité

L’action apaisante de PoxClin® est renforcée par son efficacité contre la prolifération des bactéries. Le complexe 2QR, un dérivé de l’Aloe vera, bloque les bactéries à la surface de la peau lésée et limite leur prolifération. La barrière physique créée sur la peau, réduit le risque de surinfection cutanée et favorise le processus de cicatrisation de la peau. Pour un effet rafraîchissant et apaisant renforcé, le flacon peut être réservé au réfrigérateur pendant la durée du traitement. Appliquer la mousse en prenant soin d’éviter le contour des yeux et les muqueuses. Ne pas utiliser PoxClin® Varicelle en cas d’hypersensibilité à l’un des ingrédients (voir composition).

  • Solutions asséchantes ;

-Cicalfate , lotion asséchante de chez Avéne

-Cytellium spray asséchant de chez A-derma

Pour ses deux produits, j’ai utilisé des cotons tiges pour pouvoir mettre que sur les boutons c’est fastidieux mais sur une peau atopique c’est obligatoire, la peau étant déjà très sèche, il ne faut pas la rendre encore plus sèche.

Nous sommes dans la phase des croûtes ,cicatrisation nous utilisons la crème Cicalfate de chez Avéne.

En ce qui concerne la situation de notre fils, pour les médicaments il a eu du paracétamol ainsi que des granules d’homéopathie.

L’important pendant les phases les plus difficiles, il est important d’occuper votre enfant qu’il pense un peu à autre chose et oublie ses maux pendant quelques instants.

Bon courage à vos enfants et à vous …

Facebookpinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.