Famille·Sports

Chéri, racontes moi un trail.

 

Chéri, racontes moi un Trail.

 

Depuis l’été dernier mon mari a pris la décision de se remettre à faire des trails. C’est un sportif, avec un mental d’acier et un physique qui veut bien le suivre. Ce jour, où il a pris sa décision je m’en souviens bien. Nous prenions l’apéro avec des amis et dans la conversation il a entendu « Mont-Blanc » et BAM !!! C’est parti pour lui il voulait ça : Faire UTMB c’est quoi ça ??? L’UTMB c’est l’ultra trail du Mont-Blanc : c’est une course à pied en montagne, mais pas n’importe quelle montagne, et puis c’est gravir 170 km avec une dénivelé positive de 10 000 m (Le dénivelé correspond tout simplement à la différence d’altitude entre 2 coordonnées géographiques. Et pour l’UTMB cela représente quoi un dénivelé positif et bien c’est comme si vous deviez monter 1665 marche 36 fois et 270 fois les 222 marches du sacré cœur à Paris. En gros c’est énorme 🙈). Pour avoir la chance de faire cette course mythique, il faut d’abord gagner des points comment on gagne des points, en faisant d’autres courses et les finir puis ensuite lorsqu’on a le nombre de point nécessaire pour l’inscription (15 points, pour les obtenir il faut faire deux ultra trail de plus de 100km qui rapportent 6 points et un moyen 50-80 km qui rapporte 4 points) puis ensuite il y a un tirage au sort, il y a environ 6000 personnes pour 2300 dossards. Il est difficile d’accéder à cette course.

 

 

C’est quoi un Trail pour les novices (comme moi il n’y a pas si longtemps oui car le vocabulaire du traileur n’est pas si compréhensible que cela). Un trail c’est une course à pied sur une longue distance dans le milieu naturel (chemin ; sentier, montagne bord de mer…) trail est l’abréviation des mot trail running en anglais qui signifie course à pied sur sentier.
Chéri, racontes moi un Trail ; pour pouvoir courir il faut s’inscrire, s’acheter du matériel, s’entrainer, participer, puis être finisher des courses (cela veut dire finir les courses).

Mon mari a choisi comme courses :

  • L’éco-trail de Paris 80KM où tu finis ta courses aux pieds de la Tour Eiffel ,
  • Le festi-trail à St Malo du bois (Pays de la Loire , 44),
  • Ultra trail de Vannes 177km ,
  • l’UT4M ultra trail des 4 massifs à Grenoble au mois d’Aout 169 km;

Je n’ai compris tout de suite ce que cela impliquait car, il faut voir et comprendre et surtout le vivre. Mon mari a un travail très très prenant avec de grandes responsabilités et par conséquent pas vraiment le temps pour s’entrainer de la meilleure façon pour courir ses trails mais il y arrive.

Si tu veux être traileur, il faut s’entrainer (un peu non beaucoup) , il faut manger équilibrer ou du moins adapter à la courses et a ses efforts, il faut du matériel , il faut partir tout un Week end pour courir.
Tout cela ne m’était pas venu à l’esprit avec notre vie de famille, le quotidien, mon nouveau projet …
Lorsque j’ai compris cela n’a pas été si simple, au début je n’ai pas du tout été son premier fan et il le sait, j’avais peur… peur de quoi vous me direz c’est du sport. Oui du sport à l’extrême ou le dépassement de soi est même dangereux. Mon mari a déjà une grande pression la semaine à son travail voir aussi presque tous les Week ends alors ajouter un autre stress qui n’est pas le même. Son corps va -t-il réussir à suivre, ce stress imposé la semaine plus ce nouveau stress différent sera-t-il s’adapter se sur adapté ??? Voilà mes peurs mes inquiétudes pendant que les autres le félicitaient moi j’avais et j’ai peur. Fière je le suis et l’est toujours été mais aujourd’hui c’est différent il est mon mari nous devons veiller l’un sur l’autre et nous sommes parents de deux enfants alors nous ne sommes plus seuls. Je trouvais ce dépassement de soi fou, j’ai eu l’impression qu’il se détruisait, car c’est vraiment extrême comme sport comme course. Peut-être que vous me lirez et ne serez pas d’accord avec ce que j’écris mais c’est ce que je ressens alors ne me jugez pas.
Nous en avons beaucoup parlé mais c’était son challenge, c’est un besoin.

 

Eco-trail de Paris

Lors de son premier trail, L’éco trail de Paris nous avions fait le voyage avec lui, nous avons passé le Week end chez un couple de meilleurs amis à nous. Heureusement, que je n’ai pas vécut cela seule avec mes enfants, nous avons eu une journée bien occupé avec nos enfants, mon esprit était là mais aussi avec mon mari, ce qui m’a le plus angoissé c’est de ne pas avoir de nouvelles. Je devais recevoir un SMS lors du départ de sa course mais rien et les heures ont été longues si longues. Il est arrivé vers 21h. Je ne sais pas comment j’allais le retrouver et je ne m’attendais pas à cet état on aurait dit un homme ivre. Normal après 80km que son corps ne soit plus dans son état normal mais de le voir ça n’a pas été facile en plus il ne se souvenait plus mais il s’était blessé à 20 km après le départ une plaie qui aurait nécessité au moins 4points de sutures. Son facies, ses yeux creusés, sa plaie… bref tout cela était trop pour moi ce jour là j’ai craqué. Nos amis ont été là et l’ont soutenu, heureusement car je n’étais pas prête. Je m’en voulais mais n’y arrivais pas la peur me bloquait.

  • Il avait fini sa course en 8 h56 :56 pour 80 km 194ieme sur 2200 au départ et 1700 à l’arrivée. Belle perf pour un premier trail et en plus avec des conditions difficiles, pluie, neige froid (trail en mars).
    Ce qu’il faut savoir c’est qu’après le corps a besoin d’un temps de repos et de reprendre une alimentation normale mais cela n’est pas simple surtout après autant de kilomètres.

 

Festi-trail à St Malo du bois

La deuxième course a eu lieu en Avril, ce jour là nous sommes arrivés avec les enfants et mes parents pour le voir arriver sur la ligne de départ, j’avais cheminé et avancé, maintenant j’ai envie de lui montrer que je le soutiens et que je suis fière de lui-même si la peur est toujours là. Ce jour-là, il pleuvait, il faisait froid. Toujours pas de message pour le suivre donc une course de 80 km sans nouvelles. Lorsque je suis arrivée sur le site j’ai pleuré je ne voulais pas mais j’avais peur, j’étais inquiète, j’avais hâte qu’il arrive et puis nous avons attendu très longtemps entre le moment ou nous sommes arrivées et son arrivée à lui. J’étais heureuse de le voir, fière. Je l’ai un peu mieux vécu son visage était moins marqué son corps commençait à s’adapter et moi aussi.

  • Résultat de cette course : 81km en 9H28 allure 6h51/KM 25éme sur 200. Encore une belle perf’

 

Ultra trail de Vannes 

 

Cette troisième course a eu lieu ce Week end, mon champion à moi n’était pas un joueur de foot mais mon traileur de mari. Pendant que tous les yeux étaient rivés sur les bleus de l’équipe de France (pour cette Coupe du Monde) moi mes yeux étaient rivés sur mon téléphone car oui enfin on l’avait l’application pour que je suive en direct la course de mon amoureux. Cette course de 177KM , une course de fou??? ou c’est ça🙈😜. C’est la plus grande de France. Elle a lieu dans le golfe du Morbihan une magnifique vue et ce Week end il y a eu un temps fabuleux même un peu trop chaud. Nous avons pu accompagner mon mari au départ et c’était top pour lui comme pour nous. Ce qui est compliqué au départ d’une course pour le coureur et sa famille c’est qu’on connait le moment du départ mais pas l’heure l’arrivée. Maximum les coureurs peuvent faire 40heures pour finir cette course. Le départ a eu lieu à 18H le vendredi, nous étions arrivés le jeudi nous nous sommes allées avec les enfants chez mes parents et lui était parti direction Vannes pour récupérer son dossard et oui c’est de l’organisation, souvent voir tout le temps il faut récupérer son dossard la veille quand tu n’es pas sur place il faut prévoir.

Les enfants sont petits alors cela n’est pas si simple de comprendre cette course ni les autres mais celle là avec durée  compliquée à comprendre pour nous adulte alors pour les enfants Départ le vendredi arrivée le samedi ou le dimanche pas simple à comprendre. Heureusement ils ont été bien occupés durant le Week end donc cela a été plus facile mais quand même. Depuis quelques  temps notre fils dit à son papa que c’est compliqué il dit « tu vas encore courir ».

L’application qui m’a aidé c’est Chrono-course on peut suivre en direct un coureur, et ça je peux vous dire cela m’a changé la vie. Tout le long de cette course j’ai envoyé des messages de soutien à mon amoureux et cela lui a fait beaucoup de bien il a eu une centaine de textos de moi ainsi que nos amis et ses collègues il a vraiment apprécié et cela a été d’un grand soutien m’a-t-il dit moi j’avais peur de le déconcentrer mais non. Lorsque, je luis demande chéri, raconte-moi un trail et entre autre celui-là je lui demande à quoi il a pensé, il ne sait pas ou plus en tout ça il avance et avec les kilomètres et la chaleur de ce Week end il a eu des moments à la fin ou il était là mais n’arrivait plus à penser comme il fallait lors d’un ravito pas qu’il oublie de mouiller sa casquette (excusez-moi ,un ravitaillement = point durant une course où vous pouvez boire manger en plus de ce que vous avez sur vous il y a des points ou vous trouverez a disposition des produits salés (amandes, chips ) et sucrés , de l’eau.). Chaleur plus effort, le cerveau n’est plus à la même vitesse que d’habitude. 🙈
Durant cette course et les autres, je pensais comment avoir un mental pour tenir autant c’est de fou de courir 177km. Avant cette course nous avons beaucoup discuté c’est pourquoi j’ai pensé à écrire cet article Chéri, racontes moi un trail, car je le questionne beaucoup pour comprendre ce que cela lui apporte, comment l’aider, le soutenir, comprendre pour moins appréhender aussi, vérifier qu’il est prêt et en même temps on ne sait jamais si on est prêt.
Mon soutien concret lui trouver de quoi l’aider à adapter son alimentation dans le quotidien, je débute 🙈😅 je lui prépare ses céréales maisons, je lui prépare des barres de céréales hyper protéinées http://louloutteandsonquotidien.fr/index.php/2018/05/30/mes-barres-de-cereales-a-ma-facon-et-sans-cuisson/ , je lui ai confectionné un gâteau d’avant course pour cet ultra trail je vous mets la recette très vite si cela vous dit. Ensuite je lui trouve de produits pour la préparation physique (ampoules vigne rouge, creme anti échauffement des pieds … ) , homéopathie pour la course et pour après , et enfin pour l’arrivée on lui fabrique des médailles avec les enfants et des tee-shirt message remplit d’amour et de fierté. Depuis peu je cours (un peu) avec lui j’aime bien je lui montre à ma façon mon soutien.

Mon amoureux pour cet ultra trail de Vannes a couru 177 km en 25H48 c’est ouf 😅😱 On extrêmement fiers de lui et admiratifs. Moi je suis surtout heureuse de l’avoir récupéré sans blessure (il a quand une belle inflammation sur l’avant du pied que nous surveillons) bon après le corps met un certain temps à se remettre nous sommes mardi il a peu près dormi le samedi soir après la course ses yeux se fermaient seuls ensuite dimanche moyennement. Du coté alimentation difficile de manger après autant de kilomètres et après avoir ingurgite une dose de sucre importante (en liquide ou barres) comme après chaque course il a envie de manger du salé (il a d’ailleurs eu envie de McDO 😅😜🙈) et puis il faut que tout le système se remette en place, que l’estomac se réhabitue. Et oui c’est tout cela faire du sport de façon extrême.

 

 

 

A présent bon run ou bon soutien à tous 💪🏃⭐

 

Facebookpinterestmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.